Accueil > Actualité Auto > Tout sur le contrôle technique

Tout sur le contrôle technique



Si vous vous préoccupez de l’état de votre véhicule, sachez qu’il est possible de l’emmener pour un contrôle technique réglementaire. Ce dernier permet de vérifier l’existence d’éventuelles anomalies et d’y apporter une solution. Que faut-il savoir du contrôle technique et de la fiche d’identification d’un véhicule ? Nous vous invitons à le découvrir.

Nécessité du contrôle technique et de la fiche d’identification du véhicule

Le contrôle technique est une inspection réalisée sur votre voiture afin de lister toutes les défaillances qui s’y trouvent. Il vous aide à prévenir les risques qui peuvent porter atteinte à la sécurité des usagers de la route et à l’environnement immédiat. Il est donc important que vous le fassiez. En effet, sans cette pièce délivrée par les contrôleurs agréés par les préfets départementaux, vous n’êtes pas autorisé à circuler sur une voie publique.

De plus, il est aussi nécessaire de demander la fiche d’identification du véhicule (FIV) si vous ne disposez pas d’une carte grise. Vous pourriez ainsi obtenir un duplicata en cas de vol ou de perte. Si vous n’avez pas encore la vôtre, allez sur ce site pour en faire la demande. Notez que cette opération s’applique aux véhicules de tourisme et aux utilitaires légers de plus de 4 ans et dont le poids total de charge est en dessous de 3,5 tonnes.

Quand effectuer le contrôle technique ?

contrôle technique

Il se réalise uniquement dans les centres agréés par l’état. Renseignez-vous dans les préfectures et sous-préfectures. Pour une voiture neuve, la première visite doit intervenir 6 mois avant le délai de 4 ans de mise en circulation. La date figure sur votre pièce d’immatriculation. Après la première fois, le contrôle technique doit être obligatoirement renouvelé tous les 2 ans. Le vendeur d’une voiture doit s’assurer de le faire 6 mois avant ladite vente à un particulier.

Par ailleurs, selon la loi, le contrôle technique permet de vérifier 133 points de votre véhicule pouvant conduire à 610 défaillances. Ces points incluent la plaque d’immatriculation, la carrosserie, les pneus, la suspension, les phares, le châssis, etc. Au terme de ce contrôle, il vous sera délivré un document qui atteste de la santé du véhicule.

Le procès-verbal

Après le contrôle technique, une fiche en double exemplaire est rédigée mentionnant l’état du véhicule et remise au propriétaire de la voiture. Elle contient la date du contrôle, l’identité du contrôleur et du propriétaire ainsi que les caractéristiques du véhicule. Il s’agit en effet du procès-verbal.

Ce dernier peut être favorable comme défavorable. En cas de défaillance majeure, il est défavorable, car la validité du contrôle n’est que de 2 mois. Par contre, si la défaillance est critique, il est limité au jour du contrôle.

Coût du contrôle technique

Les prix peuvent sensiblement varier, mais en général pour une voiture classique, la visite standard coûte 32,50 euros en moyenne. Quant à la revisite, elle oscille entre 8,30 et 13 euros. Il faut noter aussi qu’en cas de retard, des frais vous seront facturés. C’est ainsi que la majoration est comprise entre 8,30 et 29,60 euros.

En définitive, le contrôle technique veille à ce que les usagers et chauffeurs ne roulent pas dans un véhicule qui peut constituer un danger pour eux. Ce faisant, il est une opération qui vise à sécuriser ces derniers.


Notez cet article :
Tout sur le contrôle technique 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Allo Auto

+ de 130 000 membres

+ le guide auto offert


Votre recherche actuelle :