Accueil > Actualité Auto > Tout savoir sur l’assurance temporaire provisoire

Tout savoir sur l’assurance temporaire provisoire



Pour toute personne désireuse de ne souscrire une assurance que sur une période limitée, il existe aujourd’hui l’option de l’assurance temporaire provisoire. C’est un contrat qui peut convenir dans une configuration où la voiture ne sert que périodiquement. Zoom sur les spécificités de ce type de garantie et sur les conditions d’adhésion.

Une assurance auto temporaire, qu’est-ce que c’est ?

Quand on ne souhaite pas être assuré sur une année entière, il est possible d’envisager l’alternative de l’assurance auto temporaire qui est de ce fait, de courte durée. La période couverte varie généralement de 1 à 90 jours et s’adresse plus particulièrement aux conducteurs ayant d’une certaine expérience de conduite.

Les avantages du concept

La souscription à une assurance auto temporaire provisoire constitue ainsi une alternative intéressante dans de nombreux cas de figure. Ne pas avoir à payer l’assurance sur une période durant laquelle le véhicule ne sert pas reste très avantageux. Dans le cas d’une importation ou d’une exportation, elle permet de normaliser la procédure en attendant que l’acquisition soit effective.

C’est également une solution très appréciable si votre contrat classique est résilié et que des impératifs vous obligent à vous déplacer en voiture sur une période limitée. Aujourd’hui, de nombreux sites à l’image d’assuroad.com proposent ce type de service aux particuliers.

assurance temporaire provisoire

À qui s’adresse cette assurance ?

En pratique, le souscripteur doit avoir au minimum 21 ans et détenir le permis de conduire depuis au moins 2 ans. Dans la mesure où le dispositif revient plus cher qu’un contrat classique, il sert généralement d’alternative de secours quand aucune solution permanente n’est envisageable. L’assurance provisoire est pratique pour tout propriétaire d’un véhicule servant rarement, lequel est alors assez souvent remisé dans un espace privatif. Sa spécificité lui permet également de se substituer à un tout nouveau contrat quand aucune décision n’a encore été prise alors que le contrat classique arrive à terme.

Vous pouvez également recourir à ce système si vous devez voyager dans un pays non couvert par votre contrat actuel ou que vous opérez l’importation d’un véhicule étranger présentant une immatriculation temporaire. La procédure ainsi entamée permet de patienter jusqu’à l’obtention d’un certificat d’immatriculation définitif. Au-delà d’un délai de 3 jours de validité, le détenteur d’un contrat d’assurance auto temporaire est habilité à circuler en territoire étranger.

Les conditions de souscription à un contrat d’assurance auto provisoire

Quelques conditions doivent être remplies avant de pouvoir souscrire un contrat d’assurance auto temporaire provisoire. Aucun malus n’est admis, de même qu’un contrat d’assurance classique ayant été résilié pour des raisons autres que le non-paiement. Le dispositif est également inaccessible aux personnes ayant eu une infraction pour possession de stupéfiant ou alcoolémie.

Par ailleurs, une suspension de permis, quelle qu’en soit la cause, et ce sur une période de 24 mois avant la demande de l’adhésion, retire tout droit à l’assurance auto temporaire provisoire. Durant la constitution du dossier, il faudra fournir le permis de conduire ainsi que la carte grise et une déclaration sur l’honneur.


Notez cet article :
Tout savoir sur l’assurance temporaire provisoire 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Allo Auto

+ de 130 000 membres

+ le guide auto offert


Votre recherche actuelle :