Accueil > Actualité Auto > Mondial de l’Automobile 2016 : du beau monde

Mondial de l’Automobile 2016 : du beau monde



Oui, le Mondial de l’Automobile 2016, du 1er au 16 octobre, sera phénoménal. Ce n’est pas par hasard si le salon de Paris est le plus fréquenté du monde. Les Français aiment les voitures, par passion, ce qui n’a rien à voir avec le discours marketing servi à la louche lors de la conférence de presse que vient de tenir l’organisateur du salon, 100 jours avant son ouverture…

mondial 4

Tout le monde a beau taper sur l’auto, les flics, les PV, les radars, les écolos, les piétons, les vélos, les maires des grandes villes, les bons esprits, et on va le voir les responsables idéologiques du Mondial de Paris, définitivement, les Français(es) aiment leur bagnole.

Un sondage demandé par l’organisateur du salon, qui vaut ce que valent les sondages, l’espace d’un matin, montre que le maître mot des propriétaires d’autos, c’est le plaisir. Un mot superbe, sublime même, devenu un gros mot dans la pensée très unique des marketocheux et pourtant, le plaisir sera au rendez vous de ce Mondial. Cela dit, j’ai entendu un vrai délire, que j’essaie de vous narrer brièvement. …   

Conférence de presse cent jours avant l’ouverture du salon, avec le nouveau boss.

Nouveau boss qui n’est pas inintéressant mais sans arrêt interrompu… par des discours hallucinants (et continuels en fait) genre marketing,  ce truc qui est censé remplacer la passion pour nous expliquer ce qui est bon pour nous…

Un étonnant concours de starts up

On présente une vision de l’auto totalement à côté de la plaque, avec des initiatives très branchouilles, entre autre un très étonnant concours de start-up, qui n’a absolument rien à voir avec l’automobile…

Et un nouveau mot, les marketocheux adorent ça, en général c’est un mot anglais, la langue de Molière n’est sans doute pas assez riche pour décrire une impulsion d’achat pré-formatée, on a donc beaucoup évoqué l’automobilité, ou l’auto-mobilité, je n’ai pas réussi à savoir comment on l’écrit, de toute façon on s’en fout c’est totalement creux.

Donc je passe vite sur la soi-disant troisième ère de l’automobile qui s’ouvre, la première serait l’invention il ya 130 ans, la seconde serait la popularisation à partir de 1910, la troisième serait maintenant à base de connectivité, de fonctionnalités multiples, de sécurité, d’interactivité, d’opportunité et surtout de liberté. Plus creux tu peux pas, plus à côté de la plaque non plus.


Notez cet article :
Mondial de l’Automobile 2016 : du beau monde 4.89/5 - 18 votes

Auteur : Mathilde


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Allo Auto

+ de 130 000 membres

+ le guide auto offert


Votre recherche actuelle :