Accueil > Actualité Auto > Assurance auto et leasing : quelles démarches ?

Assurance auto et leasing : quelles démarches ?



De plus en plus de Français préfèrent aujourd’hui opter pour le leasing au lieu d’acheter une voiture neuve. Très avantageux, ce système consiste à louer un véhicule pour une période allant généralement de 12 à 60 mois. La particularité avec le leasing, c’est de conduire un véhicule très récent ou même neuf sans en être propriétaire. Malheureusement, aucun véhicule n’est à l’abri d’un vol ou d’un accident, c’est pourquoi il est obligatoire d’assurer son véhicule en France. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur l’assurance auto en leasing.

Pourquoi assurer son véhicule en leasing ?

Le leasing se divise entre la « Location Longue Durée » (LOA) et la « Location avec Option d’Achat » (LDD). Il permet au conducteur de payer chaque mois une somme définie sur une période de location. Au terme du contrat, le conducteur a la possibilité soit de restituer le véhicule, soit de l’acheter. Toutefois, cette possibilité n’est pas réalisable avec la location LDD. Attention ! Même si le conducteur n’est pas propriétaire du bien, cela ne le dispense pas d’assurer son véhicule.

leasing

Avec la LOA, la voiture bénéficie d’une garantie constructeur tout au long de la durée du contrat. Néanmoins, sa protection et son entretien sont à la charge du conducteur. C’est pourquoi il est nécessaire de souscrire une assurance LOA. Certaines sociétés incluent la protection du véhicule dans le contrat de location. En tant que locataire, vous devez toujours vérifier que le véhicule est bien assuré.

Si vous avez opté pour une LOA, nous vous recommandons de souscrire une assurance auto tous risques. Elle couvre la réparation des dégâts subis par le véhicule. C’est une bonne solution, car le véhicule doit être impeccable à la fin du contrat, sinon vous devrez payer des indemnités.

Gardez à l’esprit que la souscription à une assurance automobile est obligatoire. S’il vous arrive d’être contrôlé par la gendarmerie ou la police, vous devez pouvoir justifier que votre voiture est assurée. Si vous manquez à cette obligation légale, vous devrez payer 3750 euros d’amende. Vous serez aussi exposé à des sanctions complémentaires comme la suspension de votre permis.

Que faire en cas de sinistre sur une voiture en leasing ?

Si le sinistre est léger et que le véhicule n’a pas subi d’importants dégâts, c’est vous qui prenez la réparation du véhicule en charge. Ce n’est pas le rôle de la société de financement. L’assurance auto se charge des frais de réparation. Si votre véhicule est accidenté, détruit ou volé, il sera classé comme RSV (Réparations Supérieures à la Valeur) ou épave. Ce sera alors à votre société de financement de rembourser la valeur qu’aura déclarée l’expert.

Il peut arriver que le remboursement exécuté par la compagnie d’assurance soit inférieur au montant restant de la société de financement. Dans ce cas, il est fortement recommandé de contracter une assurance perte financière juste après la contraction du contrat LOA. Cette assurance se chargera de la différence entre les indemnités versées par votre compagnie d’assurances et la totalité du montant dû à la société de financement.

Vous pouvez souscrire cette garantie auprès de votre compagnie d’assurance auto ou de la société de financement. Grâce à ce système, beaucoup conduisent des voitures de luxe sans avoir à se ruiner. Toutefois, assurer un véhicule en leasing peut s’avérer cher. Petite astuce pour trouver un contrat d’assurance au meilleur prix : utilisez un comparateur de devis en ligne.


Notez cet article :
Assurance auto et leasing : quelles démarches ? 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Allo Auto

+ de 130 000 membres

+ le guide auto offert


Votre recherche actuelle :